Cartographie du cerveau

juin 14, 2015

L’univers est de l’énergie sous de multiples formes.
Notre corps, par exemple, émet une lumière dont l’intensité varie en fonction de nos rythmes biologiques, et de la nature des pensées que nous entretenons.
Plus un être est soumis à des peurs, a priori, et jugements, plus il est prisonnier de la densité.
Des cartographies du cerveau (brain mappings) ont révélé que celui-ci filtre la réalité afin de s’accorder aux croyances issues de la société ambiante.
Dans ce cas, les neurones s’agencent selon un réseau électrique spécifique, créant une séquence fermée, rigide et récurrente.

Les hémisphères cérébraux

Graham Gynn et Tony Wright sont deux chercheurs anglais qui ont passé 15 ans à étudier l’évolution de l’homme.
Ils ont publié un livre, « Left in the dark » dans lequel ils expliquent que notre cerveau subit un déclin alarmant depuis 200.000 ans.
Si vous voulez en savoir plus, je vous propose ce lien :
http://www.cheap-health-revolution.com/tony-wright-graham-gynn-left-in-the-dark.html.

Le lobe gauche a été très endommagé. Les conséquences sont incommensurables, entre autres : tendances dépressives, affaiblissement du système immunitaire, déformation de notre perception de la réalité et de la sexualité, installation de la peur et d’un sentiment d’insécurité permanent, névrose du contrôle et du pouvoir sur ses semblables.

Quant au lobe droit, on fait en sorte de le mettre sous le boisseau.
Il est menacé d’extinction, si l’humanité ne se réveille pas de la torpeur dans laquelle elle sombre depuis des milliers d’années.

Le professeur australien Allan Snyder, directeur du Centre pour l’esprit (Center for the mind), prétend que la prédominance actuelle de notre hémisphère gauche (le rationnel) verrouille les capacités extraordinaires du droit, qui lui, nous relie à la Conscience Universelle, soit aux multidimensions.

Des expériences au Center for the mind, révèlent que si la suprématie du lobe gauche cessait, l’homme retrouverait les facultés hors du commun dont il est doté.
Des enfants dits « déficients intellectuels», et ayant de graves lésions au cerveau gauche, ont pourtant fait preuve du « syndrome du savant » : mémoire prodigieuse, génie mathématiques ou artistique, dextérité spéculative fulgurante. La moitié de ces personnes sont déclarées autistes.
On comprend pourquoi, ces êtres sensibles, et évoluant sur des plans tellement plus vastes, sont non seulement incompris, mais en souffrance, dans un monde gouverné par le cerveau gauche.
Le droit n’a nullement besoin des sens pour voir, entendre et sentir, car il voit, entend et sent instinctivement et intuitivement.
Il est en lien direct avec la Source et la Connaissance.

Le corps calleux

Définition de wikipédia :
Le corps calleux (ou corpus callosum) est une commissure (moyen d’union entre deux parties) transversale du cerveau. C’est un faisceau d’axones (fibre nerveuse qui correspond au prolongement long, mince et cylindrique du corps cellulaire d’un neurone) interconnectant les deux hémisphères cérébraux. C’est la plus importante commissure du cerveau car elle relie les quatre lobes du cerveau entre eux (lobes frontaux, temporaux, pariétaux et occipitaux gauches et droits). Le corps calleux assure donc le transfert d’informations entre les deux hémisphères et ainsi leur coordination.

Si on courcircuite les informations transitant entre les hémisphères en parasitant des milliards de neurones, 90% du potentiel cérébral est perdu.
Cette amputation laisse une humanité vivant avec seulement 10% de ses capacités.
Sans compter la calcification de la glande pinéale, passerelle vers la clairvoyance et la prescience, amplement favorisée par l’usage du fluor que les médecins nous préconisent !

Causes de la dégénérescence cérébrale

Graham Gynn et Tony Wright affirment qu’elle débuta quand les tribus quittèrent les forêts tropicales et abandonnèrent leur régime végétarien.
C’est par étapes qu’elles perdirent leur étroite connexion avec la nature et avec leur essence. Le culte de l’égo prit le dessus.

L’énergie commença à vibrer plus lentement, se densifia, et s’alourdit, enfermant l’humanité dans le règne de la 3° dimension, conditionnée par les 5 sens.
Au contraire, quand l’énergie vibre plus vite (ce qui est en train de se produire actuellement), on entre dans une zone que ces derniers sont incapables de percevoir.
Il y a changement de fréquence, nouvel état, à partir duquel on peut matérialiser/dématérialiser à volonté, léviter/ faire léviter, etc…
C’est ce qu’on appelle « être sur des longueurs d’ondes différentes.»

Notre cerveau droit est le médium de ces voyages entre les mondes.
Ce qui nous achemine vers la l’encourageante conclusion que :

Notre corps est comparable à une antenne cosmique, un portail multidimensionnel.
A condition de syntoniser avec art les 2 hémisphères de notre cerveau il n’y aura plus de limites aux prodiges que nous accomplirons.
Nous sommes en pleine mutation.
La notion de « miracle » mourra avec l’avènement de l’homme nouveau.
Nous serons nous-mêmes ce miracle.

A suivre…

Voici les thèmes abordés dans un prochain article:
-Etude du monde virtuel propre à la 3° dimension
-Comment échapper à l’emprise hypnotique des sens.

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *