Old man banksia:c’est reparti pour un tour!

avril 02, 2014

 Qui suis-je ?    BanksiaSerrata600Main

Mon arbre, appelé aussi Banksia serrata, est un des plus anciens de l’Australie. D’ailleurs son sens de l’adaptation est assez impressionnant.

C’est un naturaliste britannique, Joseph Banksia, qui me découvrit  au dix huitième siècle, et me donna son nom.

Mon arbre a la particularité de vieillir en beauté, devenant de plus en plus magnifique au fil du temps. Pour les aborigènes, il a toujours symbolisé la spiritualité féminine.

Il peut atteindre une vingtaine de mètres. Son tronc est rêche et plissé, ses feuilles vert foncé sont raides, longues, vernissées et dentelées.

En été, mes bourgeons marrons laissent poindre le bout de mes fleurs vertes qui, en s’ouvrant, passent par une gamme de jolis tons : ocre, beige, orange, rouge, blanc.

Quand elles se fanent, elles font place à un cône de bois duveteux, rempli de graines ailées pendant toute l’année. Oiseaux, insectes et marsupiaux  s’en nourrissent en permanence. C’est pourquoi, sans vouloir me vanter, je dois reconnaitre que mon arbre est un pôle d’attraction.

 Mes vertus

 Plan physique

 Mon élixir rééquilibre la glande thyroide.

 Plan émotionnel

 Mon élixir redonne du « peps » à celui qui l’a perdu.

 Il ramène enthousiaste et vitalité, après une épreuve ou une fatigue importante.

 Mon public

 Voici les principaux traits de caractère de celui qui a recours à mes vertus.

 Type Ying

 -forte intuition : attire la confidence grâce à la qualité de son écoute et son empathie

 -souvent dans une relation d’aide. D’ailleurs, il est de bon conseil

 -ciment familial, médiateur

 -timide, effacé, intériorisé

 Type eau/terre

 -patient et méthodique

 -sens pratique et bon sens

 -fiable et persévérant

 -proche de la nature et en lien avec la terre.

 Type hypo-thyroidien

 -tendance à la léthargie et à l’apathie

 -énergie faible, parfois due à une déminéralisation

 -horreur du conflit et  de décevoir, donc n’ose pas dire non et préfère prendre sur lui, quitte à s’épuiser pour les autres

 -las, démoralisé, moral en berne.

 Remédiation

Apprendre à s’occuper de soi

 Les personnes de type Banksia auraient parfois besoin d’observer de près leurs habitudes comportementales, et revoir l’ordre de leur priorités.

 Prendre soin des autres, c’est évidemment très louable, mais prendre soin de soi demeure toujours LA  première urgence.

 Certains ont besoin de l’apprendre, ayant trop pris l’habitude de s’oublier.

Puis, quand l’art de s’aimer est acquis, le cœur s’ouvre de lui-même et peut, par la qualité de son amour, guérir et secourir son entourage.

 « Je prends le temps d’écouter les doléances de mon cœur, de panser mes blessures et de me donner de l’amour. »

 Mélange explosif (bon sens du terme, bien sûr !)

 Old man Banksia+ Macrocarpa+ Crowea : voila de quoi vous rendre l’entrain et  la joie de vivre que vous avez perdus !

 Correspondance avec les élixirs du Docteur Bach

 Hornbean (charme)+ gentian (gentiane)+ wildrose (églantine)

the Old Man Banksia image p2270013 157KB

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *